Fabien Penso

I'm Fabien, and this is my blog. I'm a Coder, and a photographer. I also enjoy travels.

2007, 2008, même emmerdes...

Ce qui m’a emmerdé en 2007, et continuera de me faire chier en 2008. C’est évidemment non-exhaustif.

  • Ces chieurs qui s'étalent dans les escaliers roulants du BHV de Rivoli, sans laisser un passage. On dit pardon une fois, deux fois, puis ils consentent lentement à se coller à droite. Doucement, doucement...
  • Le guichet de la banque LCL Credit lyonnais de Bastille / rue du Faubourg Saint Antoine qui me dit que non, elle ne pourra pas me donner 1,000 € sous pretexte que c'est censé être exceptionnel et que ce n'est pas mon agence attitrée, et que cette fois ci elle ne peut m'en donner que 500 (j'ai fait une demande de changement de guichet, avant de changer de banque, pour qu'ils m'emmerdent plus avec ça). Mon conseiller LCL qui est absent quand j'ai besoin de lui, et qui ne donne sur son répondeur que le numéro général LCL à 4 chiffres, pas de remplacant à l'agence.
  • Ma banque LCL dont le conseiller me fait perdre des jours de mon temps, et dont le service client m'envoie chier en me disant que si, ils prennent grand soin à l'embauche de leurs employés, alors que j'ai 15 minutes d'un entretien avec la Directrice d'une agence pendant lequel elle me dit le contraire.
  • Les mecs en voiture qui pensent que Paris leur appartient, vous grille la priorité ou font semblant d'aller vous écraser quand vous êtes en Velib, ou que vous être sur un passage pieton et que oui, quand c'est vert pour eux c'est aussi vert pour vous mais que vous êtes prioritaire.
  • EDF que j'appelle et cette connasse de standardiste qui me raccroche volontairement au nez quand je lui demande son nom, et qui refusait de m'expliquer pourquoi on ne peut pas activer EDF sans prendre rendez-vous avec un technicien, alors qu'ils l'ont désactivé sans mon aide.
  • Paris Velib qui me dit traiter sous 48h le débloquage de mon compte suite au vol de mon vélo, et qui n'a toujours pas fait l'opération 1 semaine après, 3 appels plus tard et l'envoi d'un fax de la plainte déposée au commissariat. Puis refuse de m'expliquer la raison du déblocage quand mon vélo volé a été remis à une borne (quid s'il n'était jamais revenu ?). Facture de 1600 € pour 211h d'usage d'un vélo, sic... (oui ça a été évidemment remboursé).
  • Me faire demander dans tous les magasins si je possède la carte de fidélité X avant de prendre ma commande.
  • FNAC.net qui envoie un mail plusieurs jours après un achat pour dire que non, finalement ils n'ont pas l'objet commandé.
  • La médiocrité du service client que l'on a en France, de manière générale et dans tous les magasins à l'exception de boutiques telles que Vuitton, Armani, etc.
  • Ceux qui me fument dans le nez au restaurant. Ah non, ça ça va *enfin* être fini.
Github Twitter Facebook LinkedIn RSS