Fabien Penso

I'm Fabien, and this is my blog. I'm a Coder, and a photographer. I also enjoy travels.

Les banques de France...

Ah les banques de France (et particulièrement celles de Paris). Quel bonheur n’avons-nous pas à chaque fois que nous avons à faire avec elles? Du service citoyen, elles sont devenues (comme dans beaucoup de domaine) un business à part entière. Et pour elles nous sommes passés d’ami à cible, nous ne sommes plus que des numéros, et elles ne souhaitent plus qu’augmenter leur profit.

Il y a quelques années, mon “conseiller financier” change, et je suis convoqué en rendez-vous. Une charmante jeune femme essaye de me vendre tous les services possibles et j’explique que non, je ne souhaite rien à part annuler un service auquel j’avais été abonné (en gros, je souhaite me faire moins ponctionner). Je demande si c’est facile de travailler pour elle, et elle me répond “si je ne suis plus là d’ici quelques mois, vous saurez pourquoi”. Elle n’était plus là quelques mois plus tard… (elle n’a sans doute pas fait le chiffre minimum qu’on lui demandait?).

Il y a quelques jours je souhaite savoir pourquoi un virement que j’avais été demander à mon guichet (qui, pas de chance, se trouve à 30 minutes de chez moi) il y a 4 jours n’avait pas été effectué, alors quel la gentille demoiselle derrière le comptoir m’avait dit “demain, au pire après-demain”. Je regarde les pages jaunes pour le numéro de mon agence. Pas de bol, le numéro n’y est plus, il faut désormais que je passe par un putain de numéro surtaxé qui me coûte la peau des fesses, que je passe 3 minutes à taper mon numéro de compte, différentes informations dont les dimensions de mon pied gauche pour enfin avoir une (autre) gentille demoiselle. Elle m’informe qu’elle ne peut rien me dire sur les virements en cours de traitement, et m’invite à rappeler demain (t’as raison…). Et hop, 5E de frais téléphoniques pour ma pomme.

Finalement avec du recul la demoiselle derrière le comptoir n’était pas compétente, et celle au téléphone pas plus.

Ce matin je souhaite effectuer un peu de monnaie. J’ai un billet de 100E en poche (peu courant) que je souhaite casser (il sort d’une banque, il est impeccable) car aucun commercant ne veut me le prendre… Oh quelle chance, un guichet de ma banque, je rentre. LA conversation est édifiante (je résume) :

  • Normalement on ne fait pas de monnaie, même si vous êtes client chez nous. Il faut aller à votre guichet (celui à 30 min de chez moi. Cependant comme ils étaient en train de manipuler des billets … ils se sont sentis forcés).
  • Hmmm, comment je fais pour changer un billet de 100E que la banque m’a donné, si personne ne veut me le prendre, et si les banques ne me font pas de monnaie?
  • La prochaine fois demandez à la banque de vous donner de plus petites coupures.

Bref, on me prend encore pour un con, et ça devient vraiment énervant. Ma banque c’est -le Crédit Lyonnais- la LCL (je préfère ne pas penser au coût du changement de nom), et la vôtre?

Github Twitter Facebook LinkedIn RSS